NOTRE PROJET
À l'origine

La fondation de la Troupe Solilès, en 2009, fut motivée par un désir de réaction au paysage dramatique de notre époque, par l’envie d’apporter une génération nouvelle sur la scène, et surtout par le souhait de poursuivre une filiation artistique très claire dont nos acteurs sont les héritiers. Sans reproduire les succès et les défaites du passé, il convenait lors de notre création de bien connaître la tradition dans laquelle nous nous inscrivions pour à notre tour, jeunesse aidant, innover.

Cette structure professionnelle est née dans un contexte culturel, social et économique turbulent, à l’ère de la mondialisation, entamée par une succession de crises financières, morales et identitaires. Impossible dès lors de faire du théâtre « comme avant ». Dès notre constitution, il nous a paru toutefois important de poursuivre les espoirs des compagnies dramatiques de l'après-guerre ayant oeuvré pour la décentralisation, c'est à dire l’idée que les grandes œuvres de l’humanité doivent être partagées au plus grand nombre. C’est dans ce but que nous essayons et parvenons souvent à inventer des outils. Nous obligeons à prendre des chemins nouveaux pour que vive le théâtre, et c'est en associant toujours plus le public comme partenaire principal que nous parvenons à imaginer des chemins neufs.

 
Ce que nous jouons

Notre répertoire connaît une alternance des registres et des époques. Aux deux tiers, il est composé d’œuvres classiques, d’auteurs de toute l’Europe (Molière, Collodi, Shakespeare, Hugo…). Les autres textes sont des choix très réfléchis. Les écritures nouvelles doivent être à nos yeux dignes des grands poètes du passé.  Karl Valentin, Roland Dubillard, Boris Vian et d’autres s’invitent ainsi à notre grille. Quant à notre travail sur l’interprétation, il fut consacré de 2009 à 2013 à la recherche du jeu de tréteau. Depuis 2014, nous avons entamé une autre recherche - n’enlevant rien à notre quête absolue de parler concret et de souffle de vérité -, celle d’un travail de mise en scène et d’un engagement physique en lien avec les plus grands chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture classique.

Dans la forme, dans la pensée, dans notre capacité à inventer des outils, nous affirmons et revendiquons l'héritage artistique qui nous a été transmis. Nous avons choisi de poursuivre et de réinventer cette tradition, née d'abord du renouveau entamé par Jacques Copeau, poursuivi par le Cartel, et par les pionniers de la décentralisation dramatique, de Dasté à Debauche.

 
 
La décentralisation
au coeur de tout

A cet effet, nous nous sommes installés en 2012 à Saint Valery sur Somme, pour entamer un nouvel acte de décentralisation dramatique. Sur le territoire de la Baie de Somme tout entier, en plus de continuer notre diffusion à l'échelle nationale, nous travaillons au plus près des habitants pour leur proposer un théâtre régulier, ayant vocation de service public de la pensée et du divertissement. Ainsi, nous donnons une programmation à l'année de petites pièces, lectures, cafés-chantant; nous créons nos spectacles au coeur de la cité, nous menons de nombreuses actions culturelles sur le territoire et organisons chaque année le Festival " Nuits de théâtre ", selon la formule consacrée de Vilar "une compagnie, un théâtre, un festival".

La Troupe Solilès est soutenue par la Région Hauts-de-France, le Conseil Départemental de la Somme, la Communauté d'Agglomération de la Baie de Somme & la ville de Saint Valery sur Somme.

 
1/2

Willy Michardière

Comédien, metteur en scène

Après des études en Arts du Spectacle, Willy Michardière reçoit sa formation supérieure à l’Académie Théâtrale Pierre Debauche à Agen. Au sein de la Cie Pierre Debauche (1999-2002), il joue dans de nombreux spectacles classiques, contemporains, musicaux et pour enfants (Dom Juan, Le Cid, La Punaise, Le Chat Botté, Mille Francs de Récompense...), signe ses premières mises en scène et participe à une grande itinérance théâtrale sur les routes d’Aquitaine...

Antonin Mauduit

Technicien lumières

Après deux années au Conservatoire d'Amiens, Antonin a suivi une formation en alternance au CFPTS (Centre de Formation Professionnel aux Techniques du Spectacle) à Bagnolet et au Théâtre de la Croix-Rousse (sous la direction de Jean Lacornerie) à Lyon pendant 2 ans.  Il y a fait la création lumière et vidéo sur un spectacle : Variations Citoyennes(mise en scène Jean Lacornerie). 

Marie-Christine Vacavant

Comédienne

Elle s'est d'abord engagée dans un atelier théâtre à Asnières avec le comédien François Chabert, puis avec Audrey Lazini. Elle a joué différents auteurs contemporains comme Fanny Mentré, Philippe Myniana, Denise Bonal,  Xavier Durringer, Philippe Blasband, Jean-Marie Piemme, Israël Horowitz etc., à Paris et en 2009 au festival off d’Avignon...

Céline Roucher

Comédienne

Après avoir été formée sous l’œil de Pierre Debauche au Théâtre du Jour, à Agen, Céline décide de s’orienter vers un théâtre physique. Elle intègre en 2013 l’Ecole Internationale Dimitri en Suisse, dans laquelle elle va apprendre à s’exprimer au travers de la danse, la pantomime, le jeu de masque et l’acrobatie. De retour en France, elle fonde, avec Charlotte Popon, la Compagnie Les Gouelles, basée en Bretagne, dans l’optique de poursuivre sa recherche dans le théâtre physique...

Jérémy Torres

Comédien

Jérémy se forme à Amiens, sa ville d’origine au CRR de cette ville, il se forme au théâtre classique, contemporain, danse contemporaine, jazz et également au chant. Après cette formation de 5 ans, il intègre l’ESCA (école supérieure des comédiens par alternance) d’Asnières. Pendant sa formation au sein de l’école, il fait de nombreuses rencontres et intègre des projets divers, comme ceux de l’école, mis en scène par le directeur Hervé Van Der Meulen...

Aurélie Longuein

Comédienne et assistante

Historienne de l’Art de formation, Aurélie décide à partir de 2014 de suivre son envie de pratiquer le théâtre, en s’inscrivant à la Faculté des Arts et au Conservatoire d’Art Dramatique d’Amiens. Cette double formation lui permet de suivre des cours théoriques et pratiques ainsi que plusieurs stages : jeu de l’acteur, pratique du masque, danse, chant, improvisations, lectures théâtralisées… 

Please reload

Yann Palheire

Comédien, metteur en scène

Après plusieurs créations avec des compagnies picardes, il intègre l’Académie Théâtrale Pierre Debauche, école supérieure d'art dramatique. Il y est l’élève de Pierre Debauche, Françoise Danell et Robert Angebaud. Au sein de la Cie Pierre Debauche qu'il rejoint pour trois années, il joue dans de nombreuses pièces classiques, (Le Malade Imaginaire, L’avare, Marie Tudor, L’annonce faite à Marie), dans des spectacles jeune public et des cabarets. En 2008, il joue Musset et Hanock Levin sur les routes...

Nolwenn Jézéquel

Comédienne

Elle se forme au conservatoire d'Orléans sous la direction de Jean-Claude Cotillard (1er prix en 1993), et au conservatoire de Tours auprès de Monique Fabre (1er prix en 1997). En 1997, à Tours, elle fonde la Cie du Coin, où elle écrit et met en scène Jour de Noces. En région Centre, elle travaille avec Le Théâtre de l'Ante et la Tortue Magique, avant d'intégrer en 1998 la Cie Pierre Debauche à Agen...

Ludovic Lemarié

Comédien

Formé au jeu et au chant au Théâtre-école Pierre Debauche (2002-2005), il a entre autres eu l’occasion de jouer dans Le conte d’hiver de Shakespeare, La folle de Chaillot de Giraudoux, Mère Courage et ses enfants de Brecht et Les fourberies de Scapin. Il est depuis régulièrement associé aux créations des compagnies Farce Bleue (Bretagne) et Lune d’Ailes (Charente). 

Charlotte Popon

Comédienne

Charlotte Popon s’est d’abord formée à la danse classique, modern-jazz, puis contemporaine au CNR de Paris. Elle se forme à l’art dramatique au Conservatoire du XVIIIème arr. de Paris avec Jean-Luc Galmiche et au Théâtre du Jour, à Agen, sous la direction de Pierre Debauche. Elle commence son parcours professionnel en interprétant Casilda dans Ruy Blas, avec la troupe du Théâtre de l’Etreinte dirigé par William Mesguich, dont elle affectionne le travail depuis longtemps.

Franck Lemarié

Comédien

Franck Lemarié fonde la compagnie Farce Bleue en septembre 2005. Après avoir suivi les cours d'art dramatique Raymond Girard à Paris, il intégre le conservatoire de région d'art dramatique de Rennes puis l'école supérieure d'art dramatique d'Agen / Compagnie Pierre Debauche. Franck Lemarié s'interroge sur la pratique pédagogique en art dramatique à l'université de Rennes 2, où il réalise un Master2 EAD en 2014, mémoire avec comme directrice de recherche la psychanalyste Françoise Bréant...

Alice Oudet

Comédienne et costumière

Après une licence d’Arts Plastiques, Alice Oudet entre au Théâtre École d’Aquitaine, dirigée par Pierre Debauche. Elle joue notamment la comtesse dans La Fausse Suivante de Marivaux, Madame Pinchard dans Le Dindon.  Elle confectionne aussi des costumes pour de nombreuses pièces (Les Misérables, Cyrano de Bergerac, Peter Pan, Billy et Patie)...

Please reload